Apicultrice

   dans le Cap Corse

IMG_20181102_160323_125 (1).jpg

 

Fille, soeur, nièce, arrière petite fille, arrière arrière petite fille... d'agriculteurs, éleveurs, viticulteurs... J'ai d'abord voulu m'éloigner de cet univers que je trouvais avant tout aliénant... La jeunesse ne m'avait alors pas permis de reconnaître toute la beauté de ces métiers et la passion de ceux qui les exercent...

 

J'ai fait mes premiers pas professionnels dans le domaine de l'animation puis du spectacle vivant... Artistes, musiques, concerts, tournées... passionnant également... différent... Mais les racines nous rattrapent ... ;). L'arrivée d'enfants nous permet de remettre les pieds sur terre... Une terre qui nous nourrit, et qui nous accueille... Les abeilles sont là... La flore insulaire est préservée... Les miels corses nombreux et typiques : parfait pour la gourmande que je suis ! Enfin un projet qui me ressemble !

Quelques ruches et une ribambelle d'enfants...

Voilà par quoi se résume ma première rencontre avec les abeilles. Je travaillais alors dans une association d'éducation à l'environnement et nous voulions montrer aux enfants l'univers magique de la ruche et l'impact ô combien important de ces petits insectes ailés sur notre environnement.

J'y ai découvert un univers absolument passionnant... J'ai approfondi le sujet via la toile, les livres, les formations, les rencontres et les stages auprès d'autres apiculteurs passionnés... Et je continue encore et encore tant le sujet est vaste.

Apicultrice depuis 2012, j'élève mes propres reines afin d'avoir la maitrise de mon cheptel qui s'élève aujourd'hui à 150 ruches. L'objectif étant d'atteindre les 180 ruches en production (soit environ 220 ruches au total). Limite que je pense être raisonnable pour assurer toute seule l'ensemble des tâches et garder un suivi de qualité pour chacune des colonies.

Confrontés au risque accru de mortalité de nos colonies, nous, apiculteurs, devons sans cesse améliorer nos pratiques, minimiser autant que possibles notre impact sur nos colonies, tout en ayant un suivi précis et de plus en plus technique de la santé de nos abeilles. C'est dans cet objectif que j'élève mes abeilles en suivant la charte de l'Agriculture Biologique depuis le tout début. (Certification ECOCERT)

Mon histoire

7.png

un peu de moi

Apiculture bio

​c'est pour moi :

  • se réveiller tous les matins et regarder le ciel

  • avoir les yeux rivés en permanence sur la flore du maquis, pour pouvoir détecter le moindre début de floraison, le plus petit signe d'une miellée imminente, ou une sécheresse trop précoce...

  • s'inquiéter pour ces abeilles à chaque coup de vent (régulier et très fort dans le Cap Corse)

  • chercher de nouveaux emplacements, débroussailler... et recommencer.

  • ne pas avoir assez de miel mais ne pas trop y penser ;)

  • ne pas oublier de mettre les GPS et autres caméras de surveillance sur les ruchers pour limiter les vols

  • lécher la casserole du Caramiel... hésiter à en laisser aux enfants..

fumée enfumoir.jpeg

  • s'émerveiller en regardant les abeilles bâtir leurs rayons de cire

  • leurs dire merci !

  • appeler les collègues quand tu doutes...

  • appeler les collègues pour parler abeilles ;)

  • appeler les collègues... arrêter d'appeler les collègues

  • passer son temps toute seule au milieu du maquis et des abeilles et...

  • ...pouvoir goûter le nectar fraichement récolté directement dans les rayons

  • être à genoux, le nez dans les ruches à suivre les colonies des heures par semaine

  • regarder ses reines naître

  • être contente (ou pas) de l'acceptation de tes nouvelles reines dans les essaims

  • avoir les mains pleines de dards

  • compter les varroas... traiter... recompter les varroas..

  • chercher la reine... la trouver... ou pas

  • remettre la compta au lendemain

  • créer ses étiquettes, en faire 50 différentes.. et revenir à la première !

IMG_7762.jpg

  • respirer l'odeur si apaisante des ruches juste au moment de l'ouverture

  • manger du miel... un peu... beaucoup

  • avoir mal au dos... un peu... beaucoup

  • mettre en pot, étiqueter, mettre en pot ,étiqueter...

  • porter des hausses pleines de miel quand la saison est bonne... c'est lourd ... mais c'est bon signe !

  • passer des heures dans la (trop petite) miellerie pour extraire le miel

  • inventer de nouvelles recettes avec le miel... les goûter.. recommencer

  • faire les marchés

  • fabriquer des baumes à lèvres

  • fabriquer sa peinture pour les ruches

  • ne pas craquer devant les nonnettes à la sortie de four

  • répondre aux questions des clients.

  • faire des photos de fleurs et d'abeilles ;)

  • penser à publier de temps en temps sur les réseaux sociaux

peinture suédoise ruche.JPG

liste non exhaustive...

désoperculation miel bio.jpg

Être apicultrice

dans les ruches

Mon quotidien 

Glisser sur la droite ...

Des abeilles

7.png

sur la toile

Retrouvez mon quotidien avec les abeilles sur les réseaux sociaux, en vidéos et photos.. Un petit aperçu de  mon univers mellifère.

Facebook et Instagram : @mielducap