Miel de Corse

Mele di Corsica

L'AOP

L'AOP

miel de corse - mele di corsica

* UN MIEL DE TERROIR, CERTIFIÉ "CORSE"

* UNE ABEILLE ENDÉMIQUE PROTÉGÉE

* UNE CHARTE STRICTE ET PRÉCISE

* DES CONTRÔLES RÉGULIERS QUI METTENT EN CONFIANCE LE CONSOMMATEUR

 

UNE RECONNAISSANCE INDISCUTABLE DE LA TYPICITÉ DES MIELS CORSES INTIMEMENT LIÉS À LEUR TERRITOIRE INSULAIRE. 

téléchargement.jpeg
3.png
www.mielducap.fr (4).png
370 apiculteurs 
professionnels et amateurs confondus
 
dont 153 en AOP
et 15 en BIO 

Les chiffres

de l'Apiculture

Corse

26 500 ruches 
dont 
17 000 en AOP
2 145 en BIO
306 tonnes 
de miel produites en 2020
 
dont 230t en AOP

Sources :

Aop "Mele di Corsica

Chambre Agriculture

ODARC

DRAAF

 

la diversité du maquis corse

La magnifique diversité de la flore corse, nous offre des miels typiques avec une palette de saveurs et de textures très variée : doux, amer, floral, persistant, boisé, caramel, liquide, cristallisé...

La Charte de l'AOP indique précisément que "le miel de Corse AOP doit provenir de nectars et/ou de miellats butinés par les abeilles d’écotype corse sur les associations végétales spontanées et naturelles de l’île (à l’exception des plantations d’agrumes)."

La Gamme comprend 6 miels clairement définis par l'AOP

IMG_0183.JPG
8.png

MIEL DE PRINTEMPS

Clair à doré, doux floral et sans acidité

Miel récolté à partir du mois de mai sur le littoral, en plaine ou dans les vergers des basses vallées. Il est composé d’associations florales typiques de début de printemps : asphodèles accompagnées de saules, de lotiers littoraux etc. ou de clémentiniers associés aux mimosas, églantiers etc.

MIEL DE MAQUIS DE PRINTEMPS

Ambré, goût délicat de caramel ou de cacao, odeur de réglisse ou de coco

Miel récolté durant tout le printemps sur de vastes étendues de maquis, de la mer à la montagne. On y retrouve toute la complexité des fleurs du maquis avec principalement de la bruyère blanche, de la lavande maritime, et des genêts.

MIEL DE LA CHÂTAIGNERAIE

Ambré et long en bouche, miel fort et tannique avec une légère amertume.

Miel récolté en moyenne montagne entre la fin juin et mi juillet. Il est concentré autour du châtaignier, associé aux sous-bois et sa végétation environnante : ronces, clématites, anthyllis, genêts, népita etc.

MIEL DE MIELLATS DU MAQUIS

Ambré foncé à très foncé, goût malté, arôme de réglisse, de caramel et de fruits murs, persistant en bouche

Les miellats sont récoltés de mai à septembre sur les zones littorales et les zones boisées associées au maquis. Les cistes associés aux calicotomes, chênes, eucalyptus etc. constituent ses dominantes florales.

IMG_0241.jpeg
IMG_0214.JPG

MIEL DE MAQUIS D'ÉTÉ

Ambré clair à très clair, floral, fruité et aromatique

Miel typique des hautes vallées corses, il est récolté à partir du mois d’août. Anthyllis, thym corse, ronces, et germandrées en font un miel rare.

MIEL DE MAQUIS D'AUTOMNE

Clair ambré, amer et fort en bouche.

Miel récolté à partir de novembre du littoral à la montagne, il se compose principalement d’arbousier associé au lierre, à la salsepareille, à l’inule visqueuse… Son amertume et son odeur boisée en font un miel à forte typicité.

La cristallisation

IMG_1214 copie.JPG
7.png

un phénomène naturel

La cristallisation des miels est un processus tout à fait naturel, qui n'altère en rien sa qualité ni son goût.

Tout les miels ne vont pas cristalliser de la même manière. Vous pourrez retrouver des cristallisations très fine et d'autres plus grossières. Certains cristalliseront très vite alors que d'autres mettront des mois...

Tout cela dépend de plusieurs paramètres et en premier lieu de sa teneur en glucose et fructose. En effet plus le miel contiendra du glucose plus il cristallisera vite. Le fructose quant à lui détient un plus fort pouvoir sucrant, donc plus un miel sera sucré plus il restera liquide longtemps. La température et sa teneur en eau joue également un rôle important.

Le type de cristallisation dépend aussi de l'origine florale du miel. Tous les miels peuvent cristalliser, à part un miel d'acacia si il est totalement pur.

www.mielducap.fr (5).png

La gamme variétale

France inter François Régis Gaudry Miel du Cap Bio Corse.png

en savoir plus...

J'ai discuté Miels Corses et cristallisation avec François - Régis Gaudry pour son émission SAVEURS SAVANTES sur France Inter !

Vous pouvez réécouter l'émission grâce au PODCAST sur https://www.franceinter.fr/emissions/saveurs-savantes/sucre-2-9

de l'apiculture corse

Citations...

"Les Thyrréniens..., pendant quelques temps maîtres des cités de Kurnos recevaient des indigènes, en tribut, des résineux, de la cire et du miel que l'ïle produit en abondance." 

 

Ephore de Cyme.

Un peu d'histoire

Depuis l'Antiquité, l'Apiculture a une place prépondérante sur l'Île de Beauté. Issue d'une tradition ancestrale, la récolte du miel se faisait essentiellement par cueillette, puis la notion d'élevage est apparue positionnant l'apiculture insulaire comme une véritable manne économique pour l'île qui lui permettait de payer des tributs en miel et cire d'abeilles à ses différents envahisseurs. De nombreuses citations anciennes viennent appuyer ces faits historiques :

petit bonus culturel

téléchargement (1).jpeg
téléchargement (2).jpeg
1cf9535a82ca4b7994ab197684e8c020.JPG
7.png

Plus près de nous, Napoléon 1er, dont les abeilles étaient son symbole, encouragea expressément l'apiculture tout comme son successeur Napoléon III. Et par ailleurs la qualité du miel Corse lui valut ...

une Grande médaille d'or à l'Exposition Universelle de Londres en 1862

Traditionnellement, les colonies de "mouches à miel" étaient logées dans des troncs de Châtaigniers ou de Chênes lièges couchés.

Plus tard les ruchers prennent place dans les murs : "Sur la commune de Venaco (Haute-Corse) le rucher des Caselle est un mur long de 15 mètres et profond de 10 mètres, où sont recensés 75 trous d’envol et avec couloir d’1m30 permettait de circuler derrière ce mur. Selon les témoignages des descendants des exploitants de ce rucher, celui-ci existait déjà en 1840.
Par ailleurs dans de nombreuses maisons corses il existe des ruches « una piatta » encastrées dans les murs des maisons d’habitation." source : AOP Mele di Corsica 

 

Avec l'apparition des ruches "à cadres", l'apiculture se modernise mais le dynamisme de la filière apicole subit de plein fouet les variations démographiques dues aux différents conflits mondiaux (1ere et 2eme guerre mondiale). 

A partir des années 70, les prémices de ce que deviendra l'AOP "Miel de Corse - Mele di Corsica", se mettent en place. Les apiculteurs se regroupent et travaillent en vue de structurer la filière : mise en place de formation, de Groupes de Défense Sanitaire Apicole, de syndicats apicoles départementaux, et de partenariats avec l'Université de Corte afin d'accentuer les recherches sur la caractérisation de l'abeille corse et l'analyse pollinique de la flore endémique de l'île.

Le professionnalisme et l'énergie collective aboutira à l'obtention en 1998 du premier AOC (Appellation d'Origine Contrôlée) nationale liée au miel : L'AOC "Miel de Corse -Mele di Corsica". Et un peu plus tard au niveau Européen avec l 'AOP (Appellation d'Origine Protégée).